Dettes US : un compromis budgétaire entre Républicains et Démocrates ?

Aux Etats-Unis, le compte à rebours a commencé ce lundi 14 octobre : il  ne reste que quatre jours au président  Obama  et au Congrès américain pour trouver un compromis budgétaire qui lève la menace d’un défaut de paiement du Gouvernement fédéral.

A partir du jeudi 17 octobre, le Trésor américain a averti qu’il ne sera plus en mesure ni d’emprunter ni de  pouvoir assurer les paiements des fonctionnaires fédéraux.

Rappelons que le sort de la monnaie américaine et celui des bons du Trésor dépendent des discussions au sein du Congrès, et plus particulièrement du Sénat, où des négociations houleuses ont commencé samedi entre Républicains et Démocrates.

Les deux grands partis conviennent qu’un défaut de paiement serait catastrophique pour le pays : un défaut, même partiel, de l’économie américaine créerait un tel chaos à l’échelle internationale qu’il sera difficile d’en mesurer les conséquences. Inquiet, le monde entier retient son souffle en attendant de voir sur quoi débouchera le bras de fer américain.

Les élus démocrates et républicains devront résoudre deux problèmes en même temps : relever la limite de la dette et adopter une loi de finances pour rouvrir les agences fédérales partiellement fermées depuis le 1er octobre, à cause de différends budgétaires.

Rappelons que le plafond de la dette est une ligne de crédit que le gouvernement fédéral ne peut en aucun cas  dépasser. Cela dit,  l’État fédéral fonctionne avec des déficits et se trouve dans l’obligation de continuer à emprunter pour renouveler sa dette et financer ses dépenses. Le cercle infernal !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here