Souhir Taktak : L’annulation des dettes consacre la mentalité de l’insolvabilité

Intervenant dans le cadre de la rencontre nationale autour de l’endettement bancaire dans le secteur agricole et de la pêche, tenue aujourd’hui à l’UTAP, la directrice générale du financement auprès du ministère des Finances, Mme Souhir Taktak, a mis l’accent sur les aspects négatifs de l’annulation de l’endettement des agriculteurs.

L’intervenante avance que l’annulation des dettes a plusieurs aspects négatifs : elle consacre la mentalité de l’insolvabilité, elle est inique parce qu’elle ne fait pas la différence  entre l’agriculteur qui se trouve dans l’impossibilité de rembourser ses dettes et celui qui est en mesure de le faire. De même, elle engendre  un cumul de l’endettement d’autant que sa résolution s’inscrit dans le cadre d’une mesure passagère en l’absence de toutes mesures structurelles. A cela s’ajoute  la non-mise en œuvre du dispositif de la caisse nationale d’assurance qui doit prendre en charge une partie  du principal de la dette, dans le cas où l’incapacité de l’agriculteur ou du pêcheur de rembourser ses dettes serait prouvée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here