Europe : Etude d’impact environnemental préalable à l’exploration du gaz de schiste

©Parlement européen

Aujourd’hui,  « le Parlement européen a proposé que les activités d’exploration et d’extraction d’hydrocarbures non-conventionnels par fracturation hydraulique fassent obligatoirement l’objet d’une étude d’impact environnemental (EIE), en amendant une législation existante », rapporte le site d’information euro-pétrole.

Cette législation, définissant les critères de validation d’un projet, concerne un bon nombre d’activités ayant un impact sur l’environnement, telles que les constructions de ponts, de ports, d’autoroutes, en passant par les décharges de déchets, jusqu’aux élevages intensifs de poulets ou de porcs.

« Nous révisons cette législation clé, pour l’aligner sur les nouvelles priorités de l’Europe, comme les sols, l’utilisation des ressources, le respect de la biodiversité. La fracturation hydraulique suscite des inquiétudes. Nous prévoyons des critères clairs pour éviter les conflits d’intérêt et pour que le public soit impliqué », a déclaré le rapporteur Andrea Zanoni (ADLE, IT). Par 332 voix contre 311 et 14 abstentions, il a reçu un mandat pour négocier un accord en première lecture avec les ministres de l’UE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here