RSF dénonce l’arrestation de l’équipe de tournage du documentaire « Circulation »

RSF a annoncé qu’un groupe de huit personnes travaillant sur la réalisation de « Circulation », un documentaire de Nejib Abidi, a été arrêté dans la nuit du 20 au 21 septembre 2013.

Accusés de consommation de stupéfiants, les prévenus ont été envoyés à la Maison d’arrêt de Bouchoucha. Quatre d’entre eux ont été relâchés à l’issue de la période légale de garde à vue. Quatre autres ont été placés en détention préventive à la Prison de Mornaguia.

De plus, Reporters sans frontières s’est étonné que quatre disques durs aient été confisqués par la police, au cours de la perquisition, sans qu’aucun procès-verbal ne fasse référence à cette saisie ; et a demandé aux autorités judiciaires d’ouvrir une enquête à ce sujet.

Selon RSF, les forces de police sont mandatées pour saisir les éléments nécessaires à la poursuite des investigations. « Elles ne sont, en aucun cas, habilitées à s’emparer de disques durs qui sont, par ailleurs, des documents protégés par l’article 11 du nouveau code de la presse », précise le communiqué de RSF.

« Les sources du journaliste lors de l’accomplissement de ses fonctions et les sources de toutes les personnes qui participent dans la préparation de l’information sont protégées. La confidentialité de ces sources ne peut être mise en cause, directement ou indirectement, qu’en cas de motif urgent lié à la sécurité de l’Etat ou à la défense nationale, et ce, sous contrôle judiciaire», a rappelé RSF.

Et d’ajouter que quelle que soit la procédure en cours, celle-ci ne permet pas de violer impunément le secret des sources et de saisir du matériel journalistique sans respecter les règles édictées par le code de procédure pénale.

Trois des avocats ont fait valoir le non-respect de la procédure à plusieurs niveaux et souligné l’ambiguïté née de la disparition de ces disques durs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here