Instance Nationale d’Investissement : unique vis-à-vis des investisseurs

Un don de 1,55 million de dollars a été accordé à la Tunisie par le Fonds de transition de la région MENA, créé par le Partenariat de Deauville, en vue de la mise en œuvre de l’Instance Nationale d’Investissement (INI). Cette initiative qui vise à développer et améliorer les opportunités d’investissement dans le pays a été appuyée par l’IFC branche du Groupe de la Banque mondiale et l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE).

A cette occasion, Karim Jamoussi, chef de cabinet du ministère du Développement et de la coopération internationale a présenté les principales composantes et les différentes étapes à prendre en compte pour la mise en œuvre de cette instance. « Ce projet, a-t-il indiqué, jouera un rôle crucial pour encourager les nouveaux investissements et préserver les anciens, et ce en favorisant une meilleure articulation entre les différentes agences économiques (API, APIA, CEPEX) et en améliorant la gouvernance dans le secteur public de la réglementation des investissements et le développement des stratégies d’investissements dans les secteurs clés ».

«  L’instance Nationale de l’Investissement aspire à devenir le seul vis-à-vis des investisseurs », a-t-il précisé en  ajoutant que cette instance sera prête d’ici la fin du premier trimestre de l’année prochaine.

De son coté, Karim Dahou, manager exécutif à l’OCDE, a déclaré qu’en améliorant la coordination et la mise en œuvre des politiques d’investissement, ce partenariat devrait stimuler les projets d’investissement et aider la Tunisie à monter en gamme dans les chaînes de productions internationales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here