Une trêve de spéculation sur les moutons à l’occasion de l’Aïd al-Idha ?

Reconnaissant  l’incapacité de son ministère à contenir le phénomène de l’intermédiation et de la spéculation, Abdelwahab Maatar, ministre du Commerce, a exhorté les spéculateurs à observer une trêve à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Idha, et ce, par « pitié pour le consommateur ».

« En dépit de l’intensification du contrôle des points de vente et des abattoirs et la limitation de l’achat du mouton espagnol à chaque Tunisien qui présente sa carte d’identité, les spéculateurs mobilisent leur entourage pour acheter le maximum et vendre le même mouton au prix fort », a-t-il regretté.

Le ministre a d’autre part indiqué, que face à la forte demande de mouton espagnol dont le prix est compétitif (400 dinars en moyenne contre 800 dinars pour le mouton local), il est préférable de s’abstenir de fournir le nombre exact de moutons importés ou à importer, afin de « fausser les calculs des intermédiaires et spéculateurs ».

Abdelwahab Maatar a également exposé la stratégie mise en place par son ministère, afin de faire bénéficier toutes les régions du mouton espagnol importé, et d’assurer ainsi la régulation du marché.

Article précédentAugmentation des prix des tickets de métro et de bus?
Article suivantPourquoi consomme-t-on plus dans les supermarchés ?
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here