Nafaâ Ennaifer : le budget 2014 affaiblira la classe moyenne tunisienne

©Radio Express fm

Nafaâ Ennaïfer, président de la commission des affaires économique à l’UTICA, était l’invité de nos confrères de Mosaïque Fm aujourd’hui 7 octobre. Il est revenu sur l’impact du budget 2014 sur la classe moyenne.

D’après M. Ennaïfer, le budget 2014 aura un impact négatif sur la classe moyenne et affaiblira son pouvoir d’achat et la consommation. De même, il a rappelé que l’UTICA a déjà mis en garde le gouvernement contre cette situation depuis plus d’un an, mais « nous assistons au même scénario ».

Ainsi, les taxes et les impôts, notamment l’ impôt sur le revenu,  qui figurent dans le budget 2014 pourraient appauvrir cette classe «  qui jadis était la fierté de la Tunisie ».

L’intervenant a même parlé de lutte des classes, expression que nous n’avons pas l’habitude d’entendre sur nos médias. Revenant sur le secteur immobilier, il a évoqué une taxe de 1,5% sur la valeur actualisée de la résidence secondaire et a rappelé par la même occasion  que la classe moyenne a pris l’habitude d’investir dans l’immobilier, notamment par les crédits bancaires, mais avec la nouvelle loi, les crédits immobiliers risquent de devenir inaccessibles.

Afin d’illustrer ses propos, le président de la commission des affaires économique à l’UTICA a évoqué l’augmentation du taux marginal d’imposition des personnes physiques ayant un salaire brut annuel dépassant les 40 mille dinars de 30 à 35% et à imposer une taxe de compensation de 1%, 2% et 3% pour les hauts salaires (dépassant les 20 mille dinars par an).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here