Mustapha Kamel Nabli: établir une stratégie nationale pour sauver l’économie

L’ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Mustapha Kamel Nabli a présenté, samedi dernier, à la Bibliothèque nationale à Tunis, une conférence intitulée : «  La Tunisie face aux défis économiques ».

Il a appelé la classe politique tunisienne à prendre au sérieux les périls économiques qui menacent le pays et à renforcer les efforts, afin d’élaborer une stratégie adéquate permettant de sauver l’économie nationale.

L’intervenant a affirmé que le réalisme et l’objectivité sont les moyens nécessaires et indispensables pour traiter la conjoncture économique du pays.
Par ailleurs, il a insisté sur le fait que les menaces dont il parle ne sont pas une invention, ni matière à la surenchère politique et/ou partisane. 

Le déficit budgétaire et celui de la balance des paiements, le taux de croissance, le chômage et l’inflation sont, pour M. Nabli, les risques auxquels la Tunisie fait face dans la conjoncture actuelle.

Revenant sur le modèle de développement basé sur l’augmentation des dépenses de l’Etat, il a préconisé son remplacement, en raison d’une évidente inefficacité.

Par ailleurs, l’ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie a fait remarquer qu’entre 2012 et 2013, le déficit budgétaire a été estimé à plus de 11 milliards de dinars.

Le conférencier a confirmé que plus des 2/3 des dépenses publiques de la période, qui s’étale de 2012-2013 (9 milliards de dinars), ont été consacrés à l’augmentation des salaires et aux subventions. Le chiffre des dépenses publiques auraient même cru de 63% durant cette période.

Enfin, M. Nabli a notamment préconisé d’assurer toutes les conditions, surtout sécuritaires, à la reprise du tourisme et à la relance des exportations des ressourses  minières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here