ETAP : Baisse de 40% du transit de gaz naturel algérien via le gazoduc tunisien

Dans une intervention sur le bilan de l’exploration pétrolière en Tunisie et ses perspectives, Mohamed Akrout, président-directeur général de l’ETAP, affirme que le transit du gaz naturel algérien via le gazoduc tunisien a baissé de 40%. En revanche, il sera possible d’atteindre le nombre de quinze puits d’exploration d’ici la fin de l’année, ce qui consoliderait la possibilité d’exploration du gaz et du pétrole.

« La consommation de gaz en Tunisie augmente chaque année de 6 ou 7%, car la production d’électricité se base à 100% sur le gaz, ce qui encourage l’investissement », a-t-il observé.

Concernant l’investissement dans ce domaine, le PDG de l’ETAP  a indiqué que comparativement, le cadre réglementaire de la Tunisie est intéressant car il est assez souple (80% de la richesse pétrolière revient à la Tunisie, contre 20% pour l’investisseur).

S’agissant de l’exploration du gaz de schiste, Mohamed Akrout a indiqué qu’aucune convention n’a été signée.

Rappelons  que le Sommet de l’Afrique du Nord sur le pétrole et du gaz se déroulera du 22 au 24 octobre 2013 à Tunis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here