Comment protéger sa vie privée sur son Smartphone

Si la technologie est un facilitateur de vie, il n’en demeure pas moins que c’est une arme à double tranchant. Effectivement, si l’on est utilisateur d’iPhones ou de terminaux sous Androïd, alors, que l’on veuille ou pas, certaines données privées vont fuiter. Mais comment peut-on limiter ces fuites ?

Tout se joue dans la tête. C’est aussi simple que ça ! Car en effet, beaucoup de personnes ont tendance à oublier qu’en utilisant leur Smartphone, certaines applications peuvent laisser échapper quelques informations ; il suffit par exemple de faire une sauvegarde sur le Cloud…

Autant vous le dire, il serait quasiment impossible pour un utilisateur de Smartphone de ne pas laisser de traces. Forcément, ces terminaux vont communiquer soit avec Apple soit avec Google. Et pour cause, chaque appareil est connecté via un compte pour accéder et effectuer des achats dans les stores auxquels il est affilié.

Ainsi, il faut garder toujours le contrôle, mais ne tombez surtout pas dans la paranoïa !

Si vous êtes sur Androïd 

Ayez le réflexe de contrôler et de vérifier les autorisations de certaines applications. Il s’agit de confirmer à quelles informations ces applis peuvent accéder. Ainsi, avec l’application Paramètres Google vous pouvez limiter l’usage de la géo-localisation par exemple.

Si vous êtes sur iPhone

La manipulation des outils de protection pour les utilisateurs des applications sous iOS sont pratiquement faciles. Effectivement, les choix de confidentialité se gèrent de manière assez transparente. Il suffit d’aller sur le menu Réglages > Confidentialité. Pour le service de localisation limitez-le au maximum.

Navigation

Pour surfer sur le Net via vos terminaux, évitez les navigateurs natifs comme Google pour Androïd, ou Safari pour Apple. Optez plutôt pour un navigateur alternatif, comme Firefox paramétré sur mode navigation privée, pistage désactivé utilisation restrictive des cookies.

Sauvegarde et stockage en ligne

Comme on l’a déjà dit, tout se joue dans la tête. Ainsi, il faut toujours réfléchir avant d’agir. Il suffit de garder à l’esprit que même si ces services de synchronisation et de stockage en ligne sont très efficaces, ils appartiennent néanmoins à une zone de non-droit quant à la protection des données personnelles. Ces données ainsi envoyées sur les Cloud américains tels que iCloud, Google Drive ou Dropbox ne seront pas protégées.

Enfin, cher utilisateur soyez maître de vous-même !

Car en effet, on n’arrêtera pas de le répéter tout est dans la tête. Pour protéger ses informations personnelles, il faut toujours garder la tête froide devant cette avalanche de nouveautés et d’applications aussi attrayantes les unes que les autres. Ainsi, si l’on propose un assistant personnel comme Google Now, en contrepartie ce sont toutes les données personnelles qui sont livrées.

Enfin, n’oubliez pas de verrouiller vos terminaux via des codes secrets, et d’activer l’option de localisation de l’appareil, pour prévenir une éventuelle perte ou un vol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here