Moez Joudi / Groupe Al-Karama Holding : “Mais où va l’argent du peuple?”

Revenant sur la situation économique et financière d’Al-Karama Holding, l’expert en économie Moez Joudi indique qu’il se passe des choses suspectes dans ce groupe, dont, à titre d’exemple, les coûts supportés par Al-Karama, les salaires qui seraient au-dessus de la moyenne, et qui, normalement, ne devraient pas dépasser un certain seuil, le programme du groupe qui ne serait pas clair…

« Il s’agit de la plus grande entreprise publique en Tunisie, j’aimerais savoir où va l’argent du peuple ? », s’est-il exclamé.

Notons que le groupe Al-Karama Holding, anciennement appelé Princesse El Materi Holding, est un groupe d’une vingtaine d’entreprises tunisiennes, fondé en 2004 par le gendre du président déchu, l’homme d’affaires Mohamed Sakhr El Matri et basé dans la zone industrielle de Kherieddine (banlieue nord de Tunis).

Organisé en sept grands pôles, soit le commerce automobile, l’immobilier, le tourisme de croisière, la finance, les médias, les télécommunications et l’agriculture, il multiplie la création et l’acquisition d’entreprises dans différents domaines d’activité.

Avec la Révolution et la fuite à l’étranger de son fondateur en janvier 2011, ses actions ont été confisquées par l’État qui a changé son nom en Al-Karama Holding.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here