Samir Dilou : « Nous ne quitterons pas le pouvoir sauf coup d’Etat »

Invité le lundi soir 23 septembre sur le plateau de Nessma TV, Samir Dilou, ministre et membre du bureau politique du mouvement Ennahdha, a rejeté la feuille de route proposée par le Quartet initiateur du dialogue national (UGTT, UTICA, LTDH et Ordre des avocats) pour sortir de la crise politique aiguë qui frappe la Tunisie depuis le 25 juillet dernier, date de l’assassinat du martyr Mohamed Brahmi, en affirmant que, sauf coup d’Etat, le parti islamiste ne quittera pas le pouvoir et que le gouvernement actuel ne présentera jamais sa démission avant la proclamation de la Constitution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here