Chedli Ayari : « La Tunisie vit au-dessus de ses capacités financières »

Dans une interview accordée au journal londonien, Al Chark Al Awsat,  le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, Chedly Ayari, a déclaré  que la Tunisie vit au-dessus de ses capacités financières et qu’une politique d’austérité s’impose pour que le pays puisse surmonter la crise économique actuelle.

« Le gouvernement ne pourra  plus augmenter les salaires dans un futur proche et  la situation économique sera catastrophique à la fin de l’année courante après que le taux d’inflation ait atteint 6%, pour la première fois depuis les années 1970 », a-t-il ajouté.

Le gouverneur de la Banque centrale a tiré la sonnette d’alarme arguant que la situation économique et financière a atteint une phase critique en l’absence de toute mesure d’austérité dans le budget 2013.

Le taux d’endettement du pays, indique Chedli Ayari, se situe entre 45 et 46%, ce qui rend la situation économique et financière « incontrôlable ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here