L’UGTT soutient la grève générale des médias tunisiens

Dans un communiqué publié ce mardi 17 septembre sur sa page Facebook, l’UGTT soutient  la grève générale des médias tunisiens et réitère son opposition à toute atteinte à la liberté de l’information.

L’UGTT dénonce par ailleurs les procès montés de toutes pièces contre les journalistes, dont celui du syndicaliste qui a été détenu Zied El Hani, de Tahar Ben Hassine (patron d’El Hiwar Ettounsi), du journaliste Zouhair El Jiss (Express Fm)  et du cameraman Mourad Meherzi.

Elle a également exprimé sa  solidarité  avec  le personnel de Radio Tataouine, qui rejette les nominations parachutées et les tentatives de mainmise sur les médias.

Le comité administratif  de la centrale syndicale appelle également à tenir la magistrature tunisienne à l’écart des calculs politiques, réitérant son opposition aux tentatives de restriction à la liberté d’expression et au droit d’informer des syndicalistes de la sûreté nationale (dont Walid Zarrouk).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here