Le poste frontalier attaqué par un groupe armé libyen

Le poste frontalier de Mkissem, situé à 6 km de la frontière tuniso-libyenne, a été attaqué par un groupe armé libyen, dans la nuit de dimanche à lundi 16 septembre, a déclaré une source sécuritaire.

Les unités de la Garde nationale de Ben Guerdane ont riposté, obligeant le groupe  formé de trois véhicules 4×4, qui avait ouvert le feu sur le poste frontalier, à rebrousser chemin vers le territoire libyen.  Les individus du groupe n’ont pas été identifiés et la raison de leur attaque reste inconnue, ajoute la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here