La HAICA menace de recourir à la justice contre la volonté de mainmise des autorités sur les médias

Dans un communiqué publié  aujourd’hui 16 septembre, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) souligne que les décrets-lois 115-116  constituent le seul cadre réglementaire de la liberté d’expression.

Elle exprime son inquiétude face au recours des autorités aux mêmes articles dans le code pénal contre les journalistes et la liberté d’expression, mais aussi face à la relation « tendue » entre la presse tunisienne et les autorités, qui continuent de faire la sourde oreille aux réformes qu’elle a proposées.

La HAICA a menacé de recourir à la justice contre la volonté de mainmise des autorités sur les médias, dénonçant les tentatives de détruire la confiance entre l’appareil judiciaire et les médias.

 Ci-joint le communiqué officiel:Communique-haica

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here