Mourou : « Je ressens de l’amertume d’être mis à l’écart dans mon propre parti »

Dans une interview publiée ce vendredi 13 septembre, sur les colonnes du quotidien  Le Maghreb, le vice- président du mouvement Ennahdha, Abdelfattah Mourou,  a exprimé son amertume d’être mis à l’écart au sein du mouvement Ennahdha, dont il est l’un des pères fondateurs. « J’aimerais  comprendre pourquoi on m’isole. Mon propre parti ne m’a chargé, jusqu’à présent, d’aucune mission alors que je suis censé être le vice-président. De plus, chaque fois que je prononce une déclaration, le mouvement s’empresse de se désolidariser de mes propos », s’est-il écrié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here