Action en justice contre Ali Laarayedh

Les députés  retirés de l’Assemblée nationale constituante ont décidé d’intenter une action en justice contre le chef du Gouvernement provisoire, Ali Laarayedh, dans l’affaire de l’assassinat  de Mohamed Brahmi.

Cette décision se base sur les  déclarations de Taieb Akili, membre de l’Initiative nationale pour la recherche de la vérité sur les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, lequel a affirmé détenir un document daté du 14 juillet 2013 qui prouve que le ministère de l’Intérieur était au courant du projet d’assassinat de Mohamed Brahmi.

Selon les députés retirés, le document révélé par Taieb Akili vient confirmer l’hypothèse de la dissimulation par le gouvernement provisoire conduit par Ali Laarayedh d’informations capitales sur l’assassinat du martyr Mohamed Brahmi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here