Alger joue-t-il les bons offices entre Ghannouchi et Caid Essebsi?

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika- à qui des sites d’information algériens et arabes attribuent un rôle de bons offices entre Ghannouchi et Caid Essebsi pour aider à une sortie de crise en Tunisie- a eu hier, mercredi 11 septembre, un entretien à Alger, avec le président du mouvement Nidaa Tounes  Béji Caid Essebsi.

Béji Caid Essebsi a informé le président Bouteflika des « tractations en cours pour la réalisation des exigences de l’étape de transition en Tunisie  et évoqué avec lui la situation dans la région », rapporte l’agence de presse algérienne APS.

A noter que le président algérien avait reçu la veille le président du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, qui était accompagné de Rafik Abdessalem et d’Ameur Laarayedh, officiellement pour la présentation des vœux de prompt rétablissement au président algérien Abdelaziz Bouteflika.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here