Algérie : réorganiser la filière viande rouge pour freiner la flambée des prix

En réponse à la flambée des prix , le ministre de l’Agriculture et du Développement rural algérien , Rachid Benaïssa , a indiqué que son ministère prendra des mesures afin de la freiner car elle perdure depuis le mois de Ramadan.

Malgré l’augmentation du cheptel, selon le ministre, ‘’ 25 millions de têtes d’ovins, 1.9 milllions de bovins et 4.9 millions de caprins et  340000 camelins ‘’ et une augmentation de la production de viande rouge passée de 3.7 millions de quintaux en 2010 à 4.4 millions en 2012. , la filière reste désorganisée à cause entre autres du nombre élevé des intermédiaires selon le ministre, ce qui contredit la dernière version avancée par le même ministre  durant Ramadan dernier, mettant en cause une demande élevée, ce qui reflète l’absence de maîtrise dudit ministre sur le secteur,  rapporte le quotidien algérois  Le Maghreb.

Pour  y remédier, le ministre propose la création d’un conseil interprofessionnel dominé par les gros éleveurs et qui serait un lieu de rencontre entre les éleveurs et les représentants de la filière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here