Tahar Ben Hassine devant la brigade criminelle d’El-Gorjani le 9 septembre

Dans un post sur son compte officiel du réseau social Facebook, Tahar Ben Hassine, le propriétaire de la chaine privée El-Hiwar Ettounssi et l’un des leaders de Nidaa Tounès, a annoncé qu’il comparaîtra devant la brigade criminelle, lundi 9 septembre à 10h, au district El-Gorjani.

Déterminé et confiant, le militant ne mâche pas ses mots : «  Le gouvernement actuel a perdu toute légitimité et je considère tous ceux qui n’œuvrent pas pour sa dissolution comme des traîtres. Je suis honoré par le fait d’être l’un des personnes participant à sa dissolution ». Avant d’affirmer : « Je persiste sur tous mes propos et mes actes à ce sujet ».

De même, il a appelé «  les centaines de personnes qui partagent avec lui les mêmes prises de position à l’accompagner devant le district El-Gorjani et à brandir des pancartes. «  On appelle à la dissolution du gouvernement illégitime et nous préparerons en avance ces pancartes pour les participants ».

Pour rappel, Tahar Ben Hassine a failli être arrêté le 21 août, au siège de sa chaîne, par la brigade criminelle d’El-Gorjani, qui n’avait pas pu produire de documents juridiques autorisant son arrestation.

Notons que le 15 août 2013, Tahar Ben Hassine a lancé aux Tunisiens un appel à la désobéissance civile, ce qui a suscité une vague de critiques de la part des hommes politiques de la Troïka.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here