Semaine du 25 au 30 Août 2013

Quelle couleur pour la rentrée?

La saison estivale de la Place de Tunis était difficile. Indépendamment de l’évolution du TUNINDEX, fortement lié aux valeurs financières, les volumes de transactions ont chuté. La dégradation de la situation politique continue à peser lourdement sur le marché et le moral des investisseurs.

La coalition composée des principales forces d’opposition et des syndicats patronaux et des travailleurs réclament toujours la démission du gouvernement actuel et l’arrivée de technocrates pour gouverner ce qui reste de la période transitoire qui a duré beaucoup plus long que l’on estimait. La pression semble pousser la Troïka au pouvoir vers un compromis qui, en cas de réalisation, permettrait de calmer les esprits et de débloquer les travaux d’achèvement de la nouvelle constitution dans un contexte où le risque terroriste reste élevé.

Cette situation a eu des conséquences économiques graves. Le déficit budgétaire a été plus important qu’attendu bien que le gouvernement qui a obtenu en 2013 des crédits des principales instituions internationales (FMI, Banque Mondiales et BAD), outre une émission obligataire samuraï de 376,000 MDT réussie grâce à une garantie de la Banque Japonaise pour la Coopération Internationale. Ainsi, le gouvernement a annoncé une demande d’aide financière à l’Union Européenne, chose qui ne rassure pas beaucoup. D’ailleurs, les voix commencent à s’élever en Tunisie appelant à des coupes budgétaires pour sauver l’équilibre fragile des finances publiques.

Actuellement, et à la lumière de ce que nous venons d’exposer, il est difficile d’estimer une forte reprise si la situation économique n’est pas débloquée. Nous pensons qu’un compromis sera atteint avec la montée des pressions internes et externes, ce qui donnerait des ailes à la Place de Tunis, même pour une courte période. Elle en a besoin car une nouvelle vague de nouvelles introductions est attendue et le coup d’envoi a été donné par Best Lease. De même, le marché obligataire est fortement demandeur de liquidité. En deux semaines, deux compagnies de Leasing (Tunisie Leasing et ATL) et une autre de Factoring (UNIFACTOR) ont annoncé des émissions obligataires d’une valeur de 70,000 MDT et susceptible d’être portées à 100,000 MDT. Ces montants qui étaient considérés comme facile à lever quelques années auparavant, sont aujourd’hui un vrai défi à relever. Déjà, les périodes de souscription ont été allongées de sorte à permettre le bon dénouement des souscriptions.

Enfin, avec la rentrée, nous ne pouvons que souhaiter un déblocage rapide du dialogue national. L’ensemble du marché financier tunisien en a besoin pour oublier son été difficile et finir l’année sur une note positive après deux années de déception.

Actualité

Best Lease, communication financière

A l’occasion de son introduction sur le marché principal de la Cote de la Bourse, la société Best Lease tiendra une communication financière, le mardi 03 septembre 2013, à partir de 15 h00, au siège de la Bourse de Tunis, aux Berges du Lac II.

Air Liquide, attribution d’actions gratuites 

A partir du 02 septembre 2013, les 100 940 actions nouvelles gratuites de la société Air Liquide Tunisie seront admises et négociables en Bourse sur la même ligne de cotation que les actions anciennes auxquelles elles seront assimilées.

Banque de l’Habitat, paiement de dividende

La Banque de l’Habitat porte à la connaissance de ses actionnaires, des intermédiaires en bourse et de l’ensemble du public que l’Assemblée Générale Ordinaire tenue le 29 août 2013 a fixé le montant net du dividende par action à 400 millimes et que ces dividendes seront mis en paiement à partir du 06 septembre 2013 auprès de l’intermédiaire en bourse ou du teneur de compte dépositaire des titres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here