Le Parti des travailleurs dénonce  »la complicité des pays arabes » dans le projet d’action militaire contre la Syrie

Le Parti des travailleurs a dénoncé dimanche, 1 septembre, « la complicité des pays arabes, de la ligue des Etats Arabes et les pays impérialistes, conduits par les Etats Unis », dans le projet d’une action militaire contre la Syrie, accusée d’avoir utilisé des armes chimiques contre des civils.

Le parti a adressé un appel « aux forces patriotiques en Tunisie et dans le monde arabe » pour faire face à cette menace.

Il s’est aussi adressé « aux forces progressistes » dans les pays qui risquent d’être impliqués dans une éventuellement action militaire contre la Syrie « pour faire pression sur leurs gouvernements et parlements et empêcher de tels actes ».

Des critiques ont été aussi adressées « au gouvernement d’Ennahda », que le Parti des travailleurs accuse « d’être complice des forces impérialistes », « de s’être empressé à accueillir la conférence des amis de la Syrie » et d’adhérer au projet visant « à faire plier les peuple arabes et à spolier leurs richesses », lit-on dans la déclaration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here