Le Mouvement Tamarrod atteint plus d’1 million de signatures

Dans une interview accordée au journal arabophone  Achark al awsat, Mohamed Bennour, le porte-parole du mouvement  Tamarrod (rébellion), a affirmé que le nombre des Tunisiens signataires de la pétition revendiquant la dissolution de l’Assemblée nationale constituante tunisienne et du gouvernement a atteint 1 million 700 mille signatures et que ce nombre est entrain d’augmenter.

Mohamed Bennour a ajouté que les leaders du mouvement ne manqueront pas de continuer la pression sur le gouvernement, afin qu’il dissolve l’Assemblée nationale constituante sans prendre en considération les initiatives politiques et les épisodes  du dialogue national entre le gouvernement et l’opposition.

Le jeune activiste a accusé, à travers cette interview, le gouvernement de la Troïka de semer le trouble et la discorde au sein de son mouvement.

Depuis la fondation du mouvement de la rébellion, maints politiciens ont minimisé l’importance de Tamarrod,  notamment le leader du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi qui a déclaré en juillet dernier que « le gouvernement ne craint pas le mouvement Tamarrod » et a qualifié ses objectifs d’ « actes irréfléchis  qui ne respectent pas la volonté du peuple ».

Actuellement, à un moment critique du processus démocratique, où les épisodes du dialogue national entre gouvernement et l’opposition sont dans une phase de pression et de concession, il est légitime de se demander : quelle est la place de ce mouvement qui se dit apolitique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here