Salma Baccar : Les députés dissidents prêts au dialogue en cas d’acceptation d’un gouvernement de compétences

La députée Salma Baccar a appelé  la Troïka, au nom des députés dissidents, à « ne pas faire perdre davantage de temps aux Tunisiens et à lever toute ambigüité, en annonçant dans les plus brefs délais la démission du gouvernement et en entamant un dialogue national pour former un gouvernement de compétences nationales indépendantes ».

La Troïka avait présenté, vendredi, aux parrains du dialogue une initiative pour la résolution de la crise, prévoyant la dissolution du gouvernement.

Salma Baccar a précisé que « si la Troïka annonce la démission du gouvernement et accepte un gouvernement de compétences nationales indépendantes, les députés dissidents seront prêts à entamer un dialogue sur les mécanismes de finalisation du processus transitoire ».

Et d’ajouter : « Nos exigences, en tant que députés, opposition et parrains du dialogue, sont claires. Elles consistent en la démission du gouvernement et la formation d’un gouvernement de compétences indépendantes. Il n’y a plus de temps pour les ambigüités ni pour les tergiversations ».

Selon la députée, « les désaccords à propos de l’Assemblée nationale constituante et les mécanismes de finalisation du processus transitoire peuvent être réglés par le dialogue ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here