Le dictateur nord-coréen aurait fait exécuter son ex-petite amie

Selon le journal sud-coréen Chosun Ilbo, Hyon Song-wol, l’ex-petite amie de Kim Jong-un aurait été fusillée  par un peloton d’exécution agissant sous les ordres du dictateur nord-coréen.

La jeune femme aurait été tuée avec 11 autres personnes, des artistes, accusés d’avoir réalisé une vidéo pornographique mettant en scène des ébats sexuels entre Hyon Song-wol et son mari, désobéissant aux lois anti-pornographiques du pays.

Les 12 artistes exécutés étaient membres de formations musicales faisant l’apologie du régime « Ils ont été tués à la mitrailleuse pendant que les proches des victimes observaient la scène ». Les membres des familles des victimes ont ensuite été déportés pour « culpabilité par association », rapporte le journal sud-coréen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here