Mesures pour développer la production dans le bassin minier de Gafsa

Une série de mesures visant le développement de la production dans le bassin minier de Gafsa ont été décidées au terme d’un conseil ministériel tenu jeudi, au vu de la reprise du rythme normal de production et de transport du phosphate, particulièrement à Redayef suite à l’amélioration de la situation générale dans la région.

Présidé par le chef du gouvernement provisoire, Ali Laarayedh, le conseil a été l’occasion de passer en revue les principaux indicateurs relatifs au secteur, afin d’améliorer la production dans le bassin minier durant la période (septembre-décembre 2013).

Les mesures prises à cet effet, visent à poursuivre la concrétisation des recommandations issues des conseils ministériels précédents pour assurer une reprise progressive du rythme normal de production, de transport et de transformation du phosphate et à fixer des objectifs quantitatifs relatifs à la consolidation du transport ferroviaire et terrestre.

Pour le ferroviaire, l’objectif recherché est d’atteindre une moyenne de dix wagons par jour au cours du mois de septembre et 12 wagons au cours du dernier trimestre 2013.

Il a été également convenu de mettre en application les mesures tendant à assurer la production, le transport et le fonctionnement de l’administration et d’intensifier la coordination entre les différents intervenants, dont les ministères de l’Industrie, du Transport, de l’Intérieur de la Défense nationale et les structures régionales.

Il s’agit, en outre, de concevoir des plans d’action pratiques pour moderniser la structuration et développer l’activité des sociétés opérant dans les secteurs de l’environnement, du transport et de la maintenance, afin de garantir une meilleure mise à profit de ses ressources humaines.

Le conseil ministériel a ordonné, aussi, d’accélérer la réalisation des programmes et des projets de développement, sociaux et environnementaux, ainsi que de se référer dans le recrutement des cadres au sein de la SPG et le GCT à la législation en vigueur.

Le conseil ministériel a convenu, en outre, de charger « une cellule de veille et de suivi », de garantir l’application de l’ensemble de ces mesures.

Cette cellule, qui sera présidée par le chef du gouvernement, comptera parmi ses membres les ministres de l’Industrie, de l’Intérieur, de la Défense nationale, de la Justice et du Transport. Elle aura pour mission l’élaboration des rapports périodiques de suivi de l’activité du secteur.

Il a été aussi question d’élaborer une stratégie prospective pour assurer la pérennité des équilibres financiers du secteur et de favoriser son ouverture sur les différentes composantes de la société civile.

Objectif : Edifier un climat social sain permettant de garantir la continuité de l’activité et son développement au rythme désiré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here