Ansar Al-Chariaa visait l’instauration d’un émirat islamique

Au cours de sa conférence de presse, tenue mercredi 28 août 2013, M. Lotfi Ben Jeddou, ministre de l’Intérieur, a révélé que le groupe « AnsarAl-Chariaa » comprenait une aile militaire qui avait un lien organique avec l’AQMI  à  qui Abou Yadh, le chef du groupe, a prêté allégeance. L’objectif visé par le groupe est la prise du pouvoir par la force, la liquidation physique de personnalités politiques, culturelles ainsi que des journalistes selon une liste préétablie.

Le ministre a déclaré également que ce groupe était derrière les événements du Chaambi et les assassinats de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, comme l’ont révélé les enquêtes qui ont été menées et les aveux des suspects qui d’ailleurs se recoupent. Sur la base de ces données, a déclaré le ministre, il a été décidé d’inscrire Ansar Al-Chariaa sur la liste des organisations terroristes.

La relation entre Katibat Okba Ibn Nafaa, nom adopté par le groupe et l’AQMI est prouvée, a ajouté M. Ben Jeddou puisque les membres de ce groupe reçoivent les directives de la part de Abou Mousaab Abdelwadoud, l’un des leaders d’Al Qaida.

Prenant la parole, M. Al Aroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a déclaré que grâce à des opérations préventives les forces de sécurité ont réussi à déjouer des opérations terroristes dans plusieurs régions du pays. Des institutions importantes publiques et privées ont été choisies comme cibles par le groupe terroriste pour commettre près d’une cinquantaine d’attaques terroristes ; avec comme objectif ultime la planification d’un coup d’État pour l’instauration d’un émirat islamiste.

Pour sa part, le directeur général de la Sécurité intérieure, M. Mustapha Taeib Ben Amor, a dévoilé la liste de personnalités publiques (politiques, journalistes, artistes, etc.) menacées d’assassinat et qui comprend : Naoufel Ouertani, Sofiène Ben Farhat, Lotfi Amari, Haythem Mekki, Maya Jribi, Amer Laâridh, Mustapha Ben Jaâfar, Mongi Rahoui, Slaheddine Zahaf, Khemaïs Ksila, Selma Baccar, Taeïb Baccouche, Ferid Beji, Olfa Youssef, Wided Bouchamaoui, Lina Ben Mhenni et son frère Faouzi Ben Mhenni, Nouri Bouzid et Mohamed Talbi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here