Mohsen Marzouk annonce une deuxième République

Revenant sur la décision du bureau de l’Assemblée nationale constituante de tenir une séance plénière le mardi 6 août 2013, six mois à peine après l’assassinat de Chokri Belaïd, le leader au sein de Nidaa Tounes, Mohsen Marzouk, a qualifié cette décision d’ «incompréhensible ».

Dans une déclaration sur les ondes de Mosaïque FM, M. Marzouk a estimé que le gouvernement actuel et l’ANC ne doivent pas gérer l’assassinat de Mohamed Brahmi de la manière dont l’assassinat de Chokri Belaïd a été traité.

Pour Mohsen Marzouk, la journée du mardi 6 août verra l’annonce d’une deuxième République et le sit-in Errahil changera d’aspect dans les jours à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here