Ansar Al Chariaa, Ennahdha et le CPR de connivence ?

Revenant sur la récente annonce du chef du gouvernement Ali Laarayedh, relative à la classification du groupe Ansar Al Chariaa comme organisation terroriste, le quotidien arabophone Le Maghreb révèle dans son édition du mercredi 28 août que l’organisation a menacé de dévoiler à l’opinion publique la nature des relations incestueuses tissées entre des figures politiques importantes apparentées au mouvement Ennahdha et du CPR et certains dirigeants d’Ansar Al Chariaa. Pour preuve, des vidéos seraient en  possession du groupe classé terroriste.

Le quotidien avance que, selon Ansar Al Chariaa, des leaders du parti islamiste au pouvoir sont de connivence avec le jihadiste Abou Yiadh, actuellement recherché par les autorités tunisiennes.

Toujours selon la même source, Ansar Al Chariaa aurait l’intention de dévoiler les noms des agents de sûreté ayant « couvert et facilité » le déplacement de certains  membres de l’organisation.

A ce propos, Rached Ghannouchi n’a-t-il pas publiquement révélé qu’il avait été salafiste dans sa prime jeunesse, avant que l’âge et l’expérience ne le rendent plus raisonnable ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here