Ali Laârayedh hostile à un gouvernement de gestion des affaires courantes

Lors de la conférence de presse qu’il tient actuellement, le chef du gouvernement Ali Laarayedh affirme que la crise que traverse le pays ne peut être réglée par la formation d’un gouvernement de gestion des affaires courantes, répondant ainsi aux appels à la dissolution de son gouvernement.

Il a souligné, d’autre part, que le pays est confronté à des défis de taille, notamment le déficit sécuritaire, la recrudescence du  terrorisme, le développement et la préservation des équilibres financiers. De la manière dont les défis sont relevés dépendra la réussite de cette phase de transition, affirme le chef du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here