John Kerry : «L’armée a rétabli la démocratie en Egypte»

Revirement à 360 degrés dans la politique américaine vis-à-vis des Révolutions arabes ?

Interpellé par une télévision privée pakistanaise, alors qu’il est en visite à Islamabad, sur la position de son pays face à la crise politique en Egypte suite au renversement du président Mohamed Morsi par l’armée égyptienne, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a jugé que l’armée égyptienne avait écarté le président élu dans le but de rétablir la démocratie : « Des millions et des millions de gens ont demandé à l’armée d’intervenir. Tous avaient peur d’une descente dans le chaos et la violence. L’armée n’a pas pris le pouvoir, d’après ce que nous pouvons en juger, jusqu’à présent. Pour conduire le pays, il y a un gouvernement civil. En fait, elle a rétabli la démocratie », a-t-il expliqué.

Notons que les Américains ont soigneusement évité d’évoquer le terme « coup d’Etat», ce qui les aurait obligés à interrompre l’aide militaire et économique ( 1.3 milliards de dollars) qu’ils versent annuellement à l’Egypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here