Moez Joudi : « D’ici fin 2013, une situation de cessation de paiement n’est pas à exclure »

Inquiétudes concernant les versements de salaires, flambée attendue des prix, marasme économique et cumuls de déficits énormes, inflation très élevée, dévaluation record du dinar, et un vrai risque de faillite de l’Etat… Ce sont là les principaux éléments d’un bilan terne que l’expert économique Moez Joudi a ébauché ce matin, sur les ondes de Shems FM.

Les faits de cette situation « alarmante », voire « catastrophique », Moez Joudi les a imputés aux répercussions de déséquilibres structuraux qui se sont davantage aggravés à la suite de l’assassinat de Mohamed Brahmi et de l’attentat terroriste perpétré hier contre l’Armée nationale à Jebel Chaambi.

L’expert a par ailleurs estimé que tout plan de sauvetage est désormais difficile à mettre en place, en l’absence de conditions préalables qui sont principalement la stabilité politique et surtout sécuritaire. « D’ici fin 2013, une situation de cessation de paiement n’est pas à exclure », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here