Du flou autour des derniers mouvements dans l’institution militaire

De hauts gradés de l’Armée nationale auraient affirmé sur le site Nawaat que les unités militaires présentes sur le sol tunisien ont reçu, le 20 août, l’ordre de se retirer des positions et des sièges qu’elles gardaient et de regagner leurs casernes.

 N’ayant pas encore fait l’objet d’un communiqué officiel de la part du ministère de la Défense, cette décision a suscité craintes et confusion. Non seulement elle coïncide avec les nominations importantes annoncées le 22 août par le président de la République, mais, qui plus est, elle survient peu avant  la campagne ‘Erhal’, à laquelle le Front de salut compte mobiliser ses sympathisants dans un «  énorme mouvement » en vue de ‘faire tomber’ le gouvernement .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here