L’Algérie impose des restrictions sur le carburant aux voitures tunisiennes

Dans le cadre de la campagne de lutte contre la contrebande sur les frontières tuniso-algériennes, les autorités algériennes ont pris une série de mesures dont un quota maximal de 400 dinars algériens soit environ 8 dinars tunisiens comme quantité maximale autorisée par voiture.

Selon Mosaïque FM, cette décision n’a pas plu  aux gérants privés des pompes à essence, qui  ont menacé d’entrer en grève. La solution alternative aux restrictions de ce quota, serait selon  les pompistes de mettre en place des caméras de surveillance et l’enregistrement des types et plaques d’immatriculation des voitures tunisiennes, de manière à contrôler la contrebande illégale de carburant algérien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here