Accélérer le programme de réforme de la STAM

Le ministère du Transport a annoncé, mardi 23 juillet, la formation d’une commission chargée de l’examen des problèmes entravant la bonne exploitation du port de Radès, dont les activités ont été paralysées durant la 2ème semaine du mois de juillet par une grève de plusieurs jours.

Selon le communiqué du ministère, cette commission dont la formation a été décidée lundi, lors d’une séance de travail sur la situation du port de Radès, se chargera notamment d’accélérer le parachèvement, d’ici la fin du mois, du programme de réforme de la Société tunisienne d’aconage et de manutention (STAM).

Elle est appelée à déterminer le système de trafic dans le port et les moyens d’améliorer la rentabilité des opérations d’aconage, ainsi que l’aménagement d’une zone isolée destinée aux opérations d’échange de conteneurs et de remorques. Il s’agit, également, selon le communiqué, d’étudier la possibilité de transférer une partie du trafic des conteneurs vers d’autres ports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here