Les forces de l’ordre boycottent les concerts de Bendir Man

La relation entre les forces de l’ordre et un certain nombre d’artistes ne cesse de se dégrader pour devenir conflictuelle. Après l’affaire du jeune rappeur Ala Yaakoubi, alias Weld el 15, qui s’est attaqué aux policiers à travers un clip violent, dont les mots et les scènes n’ont laissé personne insensible, voilà que le syndicat des forces de l’ordre annonce son boycott de tous les concerts de Bendir Man qui se tiendront cet été. 

Sur les ondes radiophoniques de Shems Fm, Bendir Man a affirmé que les raisons du boycott sont dues à son style musical, à savoir le rap notamment, et que le syndicat des forces de l’ordre a décidé de ne pas assurer la sécurité de tous les concerts de rap, suite à la diffusion du clip de Weld El 15.

Ainsi, les rappeurs se trouveront cet été sans la  moindre protection et devront recourir, pour s’auto-protéger, à des agents privés, afin d’assurer le bon déroulement de leurs concerts.

La question qui se pose maintenant est la suivante : de tels agissements de la part des forces de l’ordre sont-ils responsables, étant donné qu’elles sont tenues  de protéger tous les citoyens tunisiens ? S’ajoute à cela que le ministre de l’Intérieur n’a pas tranché et n’a pas entamé de négociations avec le syndicat concerné afin de trouver une solution au conflit entre les rappeurs et les forces de l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here