Jawhar Ben Mbarek appelle les députés de l’opposition à démissionner

L’appel à la dissolution de l’Assemblée nationale constituante est devenu l’une des revendications d’un certain nombre d’hommes politiques tunisiens. Voici que le président et le fondateur du mouvement Doustourna s’inscrit dans la même lignée et soutient la même revendication que les autres parties prenantes.
Hier,  16 juillet 2013, le professeur de droit constitutionnel, sur sa page officielle Facebook, a appelé les membres de l’ANC à la démission, notamment les députés de l’opposition.

Nous pouvons lire cette déclaration adressée aux députés de la Constituante : « Présentez votre démission avant qu’ils ne vous fassent démissionner ». Avant de développer : «  La légitimité politique et morale de l’Anc chavire aux yeux des Tunisiens. Il suffit que tous les députés de l’opposition démissionnent  ou même quelques  uns  pour que tout s’effondre complètement et qu’on se débarrasse de l’Assemblée du détournement de la révolution et tous les établissements putschistes : gouvernement et Présidence de la République ».

Il semble que l’heure est grave pour l’Assemblée nationale constituante, étant donné les multiples appels  à sa dissolution parmi lesquels ceux du mouvement Tamarrod. Face à toutes ces voix qui revendiquent la dissolution de l’Assemblée nationale constituante, les députés de la Troïka ruminent encore  les mêmes propos, à savoir : « L’ANC est souveraine et puise sa légitimité dans les voix de ses électeurs ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here