Parti des travailleurs : les propos de Sahbi Atig, un revirement dangereux dans le discours du parti au pouvoir

« Le ton menaçant et dissuasif adopté par le Mouvement Ennahdha ne fait pas peur au peuple, ni aux forces révolutionnaires et progressistes du pays », a affirmé le Parti des travailleurs.

 Dans une déclaration, il dénonce les propos tenus par le président du groupe Ennahdha, Sahbi Attig, lors du rassemblement de soutien à la légitimité organisé, samedi 13 juillet, à l’avenue Habib-Bourguiba, faisant remarquer que ces propos représentent, à plusieurs égards, un « revirement dangereux » dans le discours du parti au pouvoir.

 A cet égard, il estime que des poursuites devraient être engagés contre Sahbi Attig qui avait déclaré en substance : « Tous ceux qui remettent en cause la légitimité seront écrasés sous les pieds dans les rues de Tunis ».

« Il s’agit là d’une incitation à la violence et de menaces proférées contre tous ceux qui s’avisent à adopter une position hostile au gouvernement », lit-on dans la déclaration du Parti des travailleurs.

« La légitimité électorale n’a pas été et ne constitue point un périmètre sacré », lance le parti, réaffirmant son engagement aux côtés des forces révolutionnaires et démocratiques à organiser un congrès national de salut, pour défendre la Tunisie contre « les forces rétrogrades et contre-révolutionnaires installées aux postes de décision ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here