Mohamed Bennour : Les membres du mouvement Tamarrud ont reçu des menaces de mort

Dans une interview accordée au journal arabophone Al-charq Al-awssat, Mohamed Bennour a déclaré que les membres de son mouvement Tamarrud ont reçu des dizaines de menaces anonymes de mort.  Dans le même contexte, il a déclaré que les rumeurs ne cessent de se propager sur le mouvement de rébellion : «  On me taxe de  communiste extrémiste,  on nous accuse aussi de coordonner avec Nidâa Tounes afin d’organiser un coup d’Etat et donner les rênes du pouvoir au général Rachid Ammar ». Mohammed Bennour a tenu à préciser que Tamarrud est un mouvement apolitique, que ses membres ont même refusé des subventions de la part de partis politiques. 

En réponse à une question sur les raisons de la fondation du mouvement Tamarrud, Mohamed Bennour affirme qu’il vient en réponse aux attentes du peuple tunisien qui exige la dissolution de l’ANC après avoir constaté que 140 millions de dinars ont été dépensés pour la rédaction d’une Constitution à ce jour inachevée : « Ce refus se base sur l’inacceptation d’une Constitution qui fonde une nouvelle dictature, la revendication de dissoudre l’ANC qui n’a été élue  que pour réaliser les objectifs de la révolution mais qui a failli».

Revenant sur le nombre des signatures collectées à ce jour, il a démenti les rumeurs selon lesquelles le mouvement aurait atteint un million de signatures en précisant qu’«  il s’agit d’un objectif réalisable ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here