La série noire des Boeing 787 continue

La malédiction semble s’acharner sur le fleuron de la compagnie aérienne américaine  Boeing : le 787 Dreamliner de la compagnie Ethiopien Airlines  a pris feu, vendredi 12 juillet, alors qu’il était stationné sur le tarmac de l’aéroport de Londres-Heathrow. Heureusement qu’il n’avait ni passagers ni équipage à bord.

Rappelons que les 50 Dreamliner en service dans le monde sont restés cloués au sol, pour une durée de plus de trois mois, à cause d’une série d’incendies qui se sont déclenchés dans les batteries lithium-ion.

Un porte-parole de l’aéroport d’Heathrow, qui a dû provisoirement fermer ses deux pistes, a indiqué que l’incendie s’était déclenché à l’intérieur de l’appareil. D’ailleurs, des images diffusées à la télévision britannique ont montré un Dreamliner  cloué au sol et enveloppé de neige carbonique.

Quant au porte-parole de la compagnie Ethiopian Airlines, il  a souligné que de la fumée avait été détectée dans l’appareil qui était en  stationnement  depuis plus de huit heures à l’aéroport londonien, où il était arrivé  en provenance d’Addis-Abeba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here