Le ministère des affaires religieuses n’a pas l’intention de fermer la Mosquée Zitouna

Dans l’actualité en Tunisie,  le ministère des affaires religieuses a démenti les informations relayées concernant  « la suspension des activités de la mosquée Zitouna ou sa fermeture ».

« Ces informations, infondées et erronées, ont pour objectif d’inciter à la haine » indique un communiqué, rendu public  jeudi par le ministère, en réaction aux déclarations faites  aux médias par Cheikh Houcine Laabidi, Imam de la mosquée Zitouna.

« Le ministère avait dépêché lundi 8 juillet une commission à la mosquée Zitouna mais celle-ci a été empêchée d’entrer par l’imam de la mosquée et un groupe de citoyens » a précisé le communiqué, rappelant que le désaccord avec Cheikh Laabidi porte « sur la gestion la mosquée et sur son programme d’éducation religieuse ».

Laabidi avait affirmé à l’agence TAP qu’une délégation du ministère des affaires religieuses conduite par un huissier notaire et un nouveau comité directeur nommé par le ministère, accompagnée des forces de l’ordre, sont arrivés mardi pour changer les serrures de la porte de la mosquée.

Il a appelé à un rassemblement de protestation demain vendredi 12 juillet devant le ministère des affaires religieuses pour dénoncer la position du ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here