Réévaluation de l’aide militaire américaine à l’Egypte

Alors que l’Arabie saoudite venait d’ octroyer au Caire une généreuse aide financière et en nature , soit  deux milliards de dollars, sans intérêt, en dépôt à la Banque centrale d’Égypte, un don d’un milliard de dollars et l’équivalent de deux milliards en produits pétroliers et gaziers ; et que les Émirats arabes unis, se sont engagés à leur tour, à apporter une assistance financière de trois milliards de dollars au pays  des Pharaons, une aide d’un milliard de dollars et un prêt sans intérêt de deux milliards, soit une aide cumulée qui s’élève à huit milliards de dollars, le Pentagone a annoncé dans un communiqué rendu public mercredi soir, 10 juillet que le président américain, Barack Obama a ordonné aux Départements et agences concernés de réévaluer l’assistance militaire accordée à l’armée égyptienne. Cette décision est, de toute évidence, consécutive à la destitution du président élu, Mohamed Morsi par l’armée.

Notons à ce propos que l’hôte de la Maison Blanche s’est bien gardé d’évoquer le « coup d’état » perpétré par l’armée égyptienne, la loi américaine interdisant toute aide financière ou militaire à un régime instauré suite à un putsch.

Toutefois, quatre avions de combat de type F-16 promis par les États-Unis seront livrés dans quelques semaines et ce dans le cadre de l’aide militaire américaine à l’Égypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here