Arrêt des activités au Port de Radès: des entreprises étrangères menacent de quitter la Tunisie

On apprend de sources bien informées que certaines entreprises étrangères, implantées en Tunisie, du secteur aéronautique et du câblage menacent de quitter la Tunisie, si la situation au Port de Radès perdure, suite à la dernière grève des agents de la STAM. Cette grève a malheureusement provoqué une longue attente des convois et l’accumulation des stocks de marchandises dans les environs du port.
L’Utica a, dans son dernier communiqué, exprimé sa grande préoccupation quant à la difficile situation que rencontrent les entreprises au Port commercial de Radès, suite à la grève des agents de la STAM observée depuis dimanche 7 juillet.
La centrale patronale, a, par ailleurs, affirmé que cette grève aura des conséquences négatives sur l’économie nationale et sur la notoriété de la Tunisie auprès des investisseurs étrangers.
Et d’ajouter que cette grève a causé des grandes pertes aux acteurs économiques tunisiens et étrangers avec l’augmentation du coûts d’aconage et de manutention  suite à l’encombrement dans ce port stratégique.
Lançant son cri d’alarme quant à cette situation, l’Utica a appelé toutes les parties prenantes à assumer leurs responsabilités face à cette grave situation et à reprendre rapidement l’activité dans le port de Rades.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here