Abdellatif Mekki : Oui la corruption touche le secteur de la Santé

Le baromètre mondiale de la corruption a montré que le secteur de la Santé n’échappe pas à la corruption : en effet, 38% des interrogés ont reporté avoir payé des pots de vins au service de la santé et 33% estiment que ce secteur est touché par la corruption. Un avis que le ministre de la Santé partage, bien qu’il ne soit pas d’accord avec les chiffres indiqués par la Transparency International. Selon l’organisation, la corruption peut toucher le secteur de la Santé, car c’est un secteur où il y a circulation d’argent (6000 milliards) et donc il y existe des tentations financières et morales.

Répliquant à ce rapport, le Ministère a indiqué qu’il  était entrain de lutter contre la corruption « avec notre morale et non celles des malfaiteurs. S’il y a preuve de corruption au sein du Ministère, nous prendrons les décisions qui s’imposent. »

Comptant sur la participation du citoyen dans la lutte contre la corruption « les institutions ont besoin de citoyens qui doivent refuser des pots de vins et avoir le courage de dénoncer… Récemment, des mesures correctives ont été prises au sein du Ministère suite à quelques cas avérés de corruption. Pour la grande corruption organisée, les dossiers sont transférés à la justice. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here