Les bouchers de la région de Ben Arous refusent d’appliquer les nouveaux tarifs des viandes rouges

De nombreux propriétaires de boucheries se sont rassemblés mardi 9 juillet, devant le siège du gouvernorat de Ben Arous, pour exprimer leur refus d’appliquer les nouveaux tarifs des viandes rouges qui, selon eux, ne couvrent pas leurs dépenses et ne leur assurent pas une marge bénéficiaire correcte.

Les bouchers se sont, par ailleurs, indignés car le gouverneur a refusé de les recevoir et de négocier avec eux.

Selon un responsable du gouvernorat, des réunions ont eu lieu avec la chambre syndicale des bouchers et qu’il a été convenu que le contrôle des prix sera opéré avec souplesse.

Les bouchers continuent de revendiquer la liberté des prix de la viande du veau local estimant qu’il n’est pas logique d’appliquer les mêmes tarifs pour le veau importé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here