UTAP: les agriculteurs se détournent de la production des tomates

Le trésorier de l’UTAP, Kouraich Belgith a averti que « le non versement des dûs des agriculteurs, auprès des industriels, qui se montent à 12 millions de dinars, va les détourner de la production des tomates pour la campagne 2014 ».

 Il a fait savoir que des dettes des agriculteurs, résultent de la non application du nouveau prix de vente, pour la récolte de  tomates, fixé à 130 millimes le kilogramme, conformément à une décision prise par la Présidence du Gouvernement, après négociation avec les professionnels, en octobre 2012.

 Le responsable a indiqué que « la chambre syndicale des industriels en conserves, des fruits et légumes, relevant de l’UTICA, n’a pas encore adopté cette tarification, arguant du fait qu’elle n’est pas parvenue à un accord, lui permettant de vendre les boîtes de tomates en conserve, à un prix qui couvre le prix de revient ».

 Par ailleurs, il a rappelé que « la chambre des industriels du secteur a proposé au ministère du commerce, d’augmenter de 600 millimes, le prix des boites de tomates en conserve, de 800 grammes, mais jusqu’à maintenant, aucun accord n’a été conclu à ce sujet, ce qui a entraîné un retard, dans le paiement des agriculteurs ».

 « L’UTAP a appelé au paiement des dettes de ses adhérents avant de consentir à un accord sur la production de cette saison » a-t-il affirmé, tout en relevant que certaines unités de transformation des tomates ont entamé l’achat de la récolte de 2013 à des prix qui varient entre 130 et 140 millimes, le kilogramme », a-t-il précisé.

 Il a fait savoir que la production des tomates, pour la saison 2013, a baissé à moins de 400 mille tonnes (12 mille hectares cultivés) contre 800 mille tonnes, en 2011.

 La campagne des tomates qui s’étale de juin à septembre, constitue une source de revenus, pour environ 20 mille agriculteurs dont la production est transformée dans 27 unités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here