31e édition du Festival de la Médina : vers un brassage musical

La conférence de presse tenue récemment par le comité de l’Association du Festival de la Médina, pour annoncer le programme de sa 31e édition qui se tiendra du 13 juillet au 6 août,  n’avait rien de protocolaire ni de conformiste. Le comité du festival, qui remonte à 1982, l’année de la première édition, a choisi un cadre agréable et adéquat à la nature de l’événement : Dar Guassem, un vieux palais du 17e siècle, jadis délabré, désormais transformé en somptueuse maison d’hôte, au style architectural d’antan. L’espace respirait déjà tous les arts en cet après-midi rêveur. Les tables et les chaises délaissées, tous les présents- journalistes, artistes, curieux et touristes- découvraient les coins et recoins du palais, en attendant l’allocution inaugurale de Zoubeir Lasram, directeur de l’association.
Dar-guassem-tunisie
Réconciliation avec la Médina

Les espaces de la Médina abriteront les deux tiers des spectacles : Club Tahar Haddad, Bir Lahjar, la maison des associations culturelle El Achouria et la zaouia Sidi Kacem El-Jelizi.  Les autres spectacles auront lieu au Théâtre municipal  « pour des raisons technique et logistiques », précise M. Lasram. A ce titre, rappelons que le Théâtre municipal s’était taillé la part du lion l’an dernier en recevant la plupart des spectacles.

Que les spectateurs se réjouissent,  ils auront droit lors de cette édition aux parfums de la Médina et à ses senteurs d’hier et d’aujourd’hui.

 

Triomphe des jeunes artistes

La participation des jeunes artistes est l’une des constantes du festival qui, depuis sa création, ne cesse d’introduire de jeunes noms sur le devant de la scène. Cette année, le nombre de jeunes artistes a augmenté, pour s’établir à huit. Un bon signe, qui témoigne du renouveau culturel et démontre que le paysage artistique et les festivals peuvent abriter tous les artistes, toutes tendances confondues, unis sous la banderole de l’art et de la création.

Tous les goûts seront satisfaits

Les mélomanes y trouveront leurs comptes dans la 31e édition du festival et pour cause, l’existence de plusieurs genres musicaux oscillant entre l’Orient et l’Occident.  Certes, la musique tunisienne représentera le gros de la programmation, mais il y aura également des chants soufis, du tarab, de la musique folklorique et du blues, qui seront au rendez-vous pour caresser les tympans des spectateurs assoiffés de musique et d’évasion.

Programme de la 31e édition du Festival de la Médina

Samedi 13 juillet : Ouverture avec le duo Lotfi Bouchnak et Zied Gharsa (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis
Dimanche 14 juillet : Troupe Mizrab (Turquie) à Bir Lahjar
Lundi 15 juillet : Zied Chérif (Tunisie) à Bir Lahjar
Mardi 16 juillet : Zine Safi (Tunisie) à El Achouria
Mercredi 17 juillet : Sofiane Safta (Tunisie) à Bir Lahjar
Jeudi 18 juillet : Béchir Gheriani (Tunisie) au club Tahar Hadded
Vendredi 19 juillet : Concert « Chemin de l’âme » d’Antonio Rey (Espagne) au Théâtre Municipal de Tunis
Samedi 20 juillet : Orchestre arabe de Barcelone (Espagne) au Théâtre Municipal de Tunis de Tunis
Dimanche 21 juillet : Nawfel Hanafi (Tunisie) à El Achouria
Mardi 23 juillet : Boutheina Kalsi (Tunisie) à El Achouria
Mercredi 24 juillet : Hadhra de Fadhel Jaziri (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis
Jeudi 25 juillet : Ghalia Ben Ali (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis
Vendredi 26 juillet : Nadi Farabi (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis
Samedi 27 juillet : Troupe de malouf de Testour  » Mjared » (Tunisie) à Slimania
Dimanche 28 juillet : 2 Verità groupe de rock (Italie) au Théâtre Municipal de Tunis
Lundi 29 juillet : Ahmed Mejri (Tunisie) à El Achouria
Mardi 30 juillet : Linda Lee Hopkins Gospel (USA) au Théâtre Municipal de Tunis
Mercredi 31 juillet : Zine Hadded (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis
Jeudi 1er août : Kharjet Sidi Ali Azouz (Tunisie) à Sidi Ali Azouz
Vendredi 2 août : Yusra Mahnouch (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis
Samedi 3 août : The Eight Killer’s Blues Brothers (USA) au Théâtre Municipal de Tunis
Dimanche 4 août : Troupe de chant religieux (Tunisie) à Sidi Chiha, Halfaouine
Mardi 6 août : Clôture avec Noureddine Béji et Dorsaf Hamdani (Tunisie) au Théâtre Municipal de Tunis

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here