Ouverture à Moncef Bey du point de vente « Du producteur au consommateur »

Un nouveau point de vente « Du producteur au consommateur » a été ouvert mardi 2 juillet, à Moncef Bey (espace de la coopérative centrale des semences et des plants sélectionnés).

 Cet espace, dont l’activité se poursuivra tout au long du mois de Ramadan, expose des produits agricoles à des prix moins chers que ceux pratiqués sur le marché en détail.

Ce genre d’espace, qui sera généralisé à toutes les régions du pays, vise à maîtriser la hausse des prix, à préserver le pouvoir d’achat des citoyens et à éviter autant que possible les intermédiaires (gachara) qui grèvent le prix de revient et les intervenants dans les circuits de distribution.

Au cours de cette première journée d’activité, l’espace de vente a connu une affluence remarquable de la part des consommateurs qui se sont rués sur certains produits à l’instar des viandes rouges dont le prix est fixé à 16 dinars le kilo (viandes ovines) et à 15,500 le kilo (viandes désossées), outre le poisson (5 dinars le kilo de maquereau et un dinar le kilo de sardine).

Les pommes de terre son vendues au prix de 480 millimes/kg (contre 650 millimes), le persil 200 millimes (contre 600 millimes), laitue 350 millimes (contre 700 millimes) et les carottes 350 millimes (contre 900 millimes).

 S’agissant des volailles, le prix a été fixé à 4800 le Kg, contre 5720 millimes le kg vendu dans les autres marchés.

Pour la plupart des citoyens présents sur les lieux, cette initiative est très ingénieuse dans la mesure où elle permettra d’acheter des produits agricoles à des prix raisonnables qui préservent le pouvoir d’achat du citoyen.

Toutefois, les intervenants ont exprimé leur mécontentement à cause de l’exiguïté de l’espace réservé à ce point de vente, outre l’absence d’enseignes permettant aux clients de reconnaître son emplacement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here