Morsi rejette l’ultimatum de l’armée, 23 morts et des agressions sexuelles contre les manifestantes

Sept personnes ont été tuées et 200 blessés rien que dans la journée de mardi et seize autres sont mortes dans la nuit de mardi à mercredi 3 juillet, tel est le lourd bilan des affrontements au Caire  entre manifestants et pro-Morsi.  Au total, 47 personnes ont décédé suite aux violences qui secouent l’Egypte depuis une semaine.

Rappelons que les militaires ont donné un ultimatum au président islamiste Mohamed Morsi de « satisfaire les revendications du peuple sous la menace de présenter  une feuille de route » pour sortir le pays de la crise, un ultimatum qui a été sèchement rejeté par le nouveau maître du pays.

En marge des manifestations d’une extrême violence sur la place mythique Tahrir, près d’une centaine d’agressions sexuelles contre les femmes ont été perpétrées en quelques jours.

Réagissant aux violences sexuelles contre les manifestantes anti-Morsi, Catherine Ashton, la chef de la diplomatie européenne a qualifié ces actes ignobles de « profondément inquiétants. La confrontation ne peut être une solution. La solution à l’impasse actuelle ne peut être que politique, et se fonder sur un dialogue substantiel et exhaustif», a-t-elle affirmé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here